Tour d’horizon sur la formation en imprimerie

Grâce à l’avancée de la technologie et l’explosion du digital, les métiers de l’imprimerie évoluent de plus en plus. Que l’on se spécialise dans la sérigraphie, la typographie, la conduite des machines, etc., ce domaine a de l’avenir devant lui. En 2017, plus de 30000 emplois ont été recensés auprès de plus de 2000 imprimeries. Avant de se lancer dans la filière, il convient de suivre une formation en imprimerie pour en savoir un peu plus à propos du secteur concerné.

En quoi consiste une formation en imprimerie ?

Pour accéder aux métiers de l’imprimerie, il est primordial de suivre une formation dans le domaine. Avec les nouvelles technologies de l’impression, les futurs imprimeurs, sérigraphes, opérateurs prépresse, etc., devront se familiariser à l’usage des différents équipements et techniques. Pour obtenir son diplôme, tout intéressé a la possibilité de suivre, soit une formation initiale, soit une formation continue. La première vise à obtenir un CAP, un Bac pro ou un BTS en fonction du métier choisi. Ceux qui sont intéressés de devenir des conducteurs de machines à imprimer doivent décrocher un Bac pro en production imprimée.

Ils pourront ensuite le compléter par un BTS en Communication et industries graphiques. Ceux qui souhaitent devenir façonniers doivent être titulaires de deux diplômes de niveau ouvrier qualifié. Ils forment des professionnels polyvalents sur l’utilisation d’équipements de plus en plus complexes. Concernant la formation continue, les intéressés devront s’inscrire auprès des établissements de formation des écoles dédiées ou des Conservatoires nationaux des arts et métiers. Ces différentes structures préparent les futurs collaborateurs du secteur de l’imprimerie. Bien sûr, il existe également des centres d’enseignement spécialisés qui travaillent avec des enseignants et des professionnels de l’imprimerie. Ces derniers accompagnent particulièrement ceux qui souhaitent se spécialiser dans le métier de l’imprimerie numérique.

Quels sont les nouveaux procédés d’impression ?

Grâce à la progression des métiers numériques, le secteur de l’imprimerie n’est pas en laisse. Les procédés d’impression sont, en effet, devenus de plus en plus nombreux. Ils combinent à la fois les techniques ancestrales et modernes. L’impression numérique offre la possibilité de fournir une impression à la demande de données variables et de courts tirages. Elle permet également de personnaliser un produit en fonction du destinataire, notamment dans le marketing. Ce processus innovant garantit un traitement 100% informatique de l’impression. Aussi, il propose une reproduction sur le papier. Généralement, il est utilisé pour les petites quantités de documents du type papeterie traditionnelle, des packagings, des brochures, des affiches, etc.

En clair, l’impression numérique est destinée à imprimer des documents à petits grammages et tirés à de petites quantités. Dans l’univers de l’impression numérique, les imprimeurs se servent en général d’une imprimante à jet d’encre et d’une imprimante à laser. Le premier matériel consiste en un procédé qui vise à employer des cartouches d’encre liquide achetées en grande surface ou bien en magasin bureautique simple. Le second, quant à lui, est le procédé utilisé en imprimerie numérique. Ici, l’impression est réalisée avec une encre en poudre. Cette dernière va facilement adhérer au papier en un seul passage. Pour approfondir ses recherches, il ne faut pas hésiter à consulter l’article : Les métiers de l’imprimerie à l’heure du numérique.