Milieu professionnel : l’anglais est indispensable

L’ère du numérique est entrée en vigueur dans toutes les entreprises : TPE, PME, multinationales, start-ups… Le langage courant du marketing, de la relation client comprennent beaucoup d’anglicismes ou de termes anglais. La dominance des acteurs numériques anglo-saxons en réseaux sociaux, moteurs de recherche, langages informatiques et logiciels n’a pas échappé aux employeurs.

La mondialisation du travail

On sait que le numérique a supprimé les frontières pour le business. De fait, avoir des clients pour des services marchands ou non marchands hors frontières françaises et européennes est monnaie courante aujourd’hui.
L’ère du numérique permet de faire des échanges de biens et services en local ou à distance. Cela est possible grâce aux sites et blogs, aux plateformes professionnelles spécialisées, aux réseaux sociaux, aux moyens de paiement numériques sécurisés. De ce fait, un employé, un cadre, un manager, sera forcément amené à pratiquer l’anglais dans ses activités.

L’anglais, une langue universelle sur le marché de l’emploi

Les nouvelles technologies justement rendent plus facile l’apprentissage des langues via des formules ajustées.
On peut s’inscrire à une formation en anglais en mode présentiel, à distance (visioconférence), en mode mixte (présentiel et via un logiciel, c’est le blended learning), par téléphone (audio), avec un séjour linguistique plus classique.
La souplesse de ces solutions en termes de disponibilité, de coût, de moyens numériques est efficace pour un retour d’expérience.

L’atout d’une formation qualitative en anglais

On peut être éligible à une formation de langues en tant qu’étudiant ou salarié. Le compte personnel de formation peut être employé pour une formation pour l’anglais en entreprise. Il faut pour cela avoir travaillé un certain nombre d’heures. Un site internet dédié au CPF explique la démarche.
Selon les postes et secteurs d’activité, la formation sera spécialisée. On vous conseillera soit une immersion en pays anglo-saxon, soit une formation à distance par l’intermédiaire d’outils numériques.
L’anglais en entreprise est un pré requis inévitable dans la totalité des secteurs professionnels et économiques. Et avec des certifications comme le TOIEC, TOEFL, ou le réputé IELTS, qui est très sélectif, la communication, le partenariat dans le milieu professionnel ne devront plus rencontrer un problème de barrage de la langue.

On choisira un organisme agréé qui fait passer des tests et sait proposer des formations en langues adaptées selon le niveau, l’objectif et la situation professionnelle. La réussite de cet apprentissage repose sur un concept de sur mesure.
Les recruteurs seront sensibles à un candidat opérationnel et autonome, s’il a un bon niveau linguistique.