Le commercial manager : un métier qui promet

commercial manager

La profession de commercial manager attire de plus en plus de jeunes, d’abord pour les conditions de travail, mais aussi pour la carrière qui peut vite connaître d’incroyables rebonds. De nombreux sites permettent d’ailleurs d’obtenir un profil de commercial manager en moins de deux.

Commercial manager : les missions, les avantages, les débouchés

Les débouchés et les compagnies recrutant un manager commercial ne manquent pas. On retrouve cette dénomination dans n’importe quelle branche de l’économie, que ce soit la vente de produits en tout genre, la location de services, et même l’industrie de la santé. Un cadre dans ce secteur gagne environ 46 000 euros par an, voire plus avec 4 000 euros par mois, ce qui ne laisse personne indifférent. Cela bien sûr en plus des avantages en nature si l’employé a atterri dans une grosse boîte de commerce. Dans cette filière, la carrière évolue rapidement. On peut vite passer de débutant à commercial senior si l’on a les compétences nécessaires. C’est pourquoi dès la formation, il importe de mettre toutes les chances de son côté. Les étudiants suivent alors outre la formation de BTS une deuxième en management durant laquelle il apprendre le fonctionnement de l’entreprise. En effet, en tant que commercial manager, le candidat sera amené à collaborer étroitement avec le directeur d’agence ou un centre et aura tout un personnel sous sa responsabilité. Il devra en coordonner l’activité, fixer les objectifs et les moyens de les atteindre, et effectuer une évaluation régulière des avancées.

Les compétences requises pour devenir commercial senior 

Pour décrocher un poste de commercial dans une entreprise cotée, il faut déjà avoir suivi un cursus complet en commerce, c’est-à-dire arriver jusqu’au bacc+5 en plus d’une formation en management. Le jeune doit être un pro du terrain et savoir vendre n’importe quoi à n’importe qui sur commande. Côté qualités personnelles, il se doit de démontrer un grand sens du leadership, et du relationnel. Le commercial manager sera amené à négocier plus d’un contrat, où il devra faire preuve de souplesse et de fermeté en même temps. Les personnes plus organisées s’en sortent mieux dans leur travail. Elles sont capables de tirer leur équipe vers le haut et de conduire l’entreprise au succès. On ne peut pas toujours acquérir ces compétences dès le début. C’est pourquoi beaucoup comptent sur ce site internet pour leur apprendre le métier. Et le jeu en vaut la chandelle. Si tout se passe bien en tant que commercial manager, l’employé peut décrocher le poste de directeur de filiale et d’agence, voire de directeur de filiale sur le plan national comme international. Ou si la personne envisage de changer de carrière, elle peut postuler pour le poste de chef de projet pour une firme à l’étranger. Les tâches et les missions restent pratiquement les mêmes, ce qui lui facilitera l’intégration.